AVANT/APRÈS – La rénovation de ma cuisine

Bonjour à tous !

Ma cuisine est une pièce qui plaît beaucoup et pour laquelle je reçois régulièrement des questions sur Instagram. Comme pour notre salle de bains, rénover la cuisine a demandé plusieurs semaines de travail (nous sommes repartis de zéro comme vous allez le voir !).

Je vous propose donc de faire un retour en arrière il y a quelques années, en été 2017, et de se remémorer les étapes de la rénovation de ma cuisine.

Rénovation de ma cuisine : l’avant

Comme je vous le disais, dans cette pièce, nous sommes partis de zéro : nous avons tout démoli ! L’objectif était pour nous d’aménager cette cuisine de 12 m2 en optimisant les rangements et avec notamment un critère : avoir un îlot central.

Je ne sais pas si vous êtes déjà passés par là mais pour moi, cette étape n’était pas la plus simple. J’ai commencé par une simulation 3D (le site de Leroy Merlin est génial pour ça), mais disposer les meubles dans la pièce ne suffisait pas. Rien de tel que de se rendre en magasin et de peaufiner cette simulation avec un conseiller !

Il faut en effet être vigilant concernant l’utilisation des différents espaces de rangement mais aussi de circulation ; par exemple, c’est mieux de pouvoir ouvrir le four/le lave-vaisselle sans cogner le meuble d’en face ahah.

Rénovation de ma cuisine : l’après

Le sol

Concernant le sol, je souhaitais du carrelage ; je trouve cela plus pratique niveau entretien. Cela m’a également permis de délimiter le sol de la pièce avec l’entrée et la pièce de vie (où nous avons posé du carrelage). J’ai choisi un carrelage effet carreau de ciment. Il s’agit du modèle Gatsby gris de chez Leroy Merlin.

Les meubles de cuisine

La vraie prise de risque dans cette pièce a concerné nos meubles. Lors de l’une de nos (nombreuses) visites chez Leroy Merlin, nous avons eu un vrai de coup de coeur sur une cuisine Delinia bleue (il s’agit du modèle Ashford, qui n’est malheureusement plus commercialisé) ! Nous nous sommes bien sûr accordé un bon moment de réflexion (“Est-ce que tout va aller ensemble?” “Est-ce qu’on risque de s’en lasser avec le temps ?”). Bientôt 4 ans après, je peux vous le confirmer : c’est sans regret ! J’aime le fait d’avoir une cuisine originale, qu’on ne voit pas partout.

L’ambiance qui se dégage aujourd’hui de la pièce est à la fois douce (avec cette couleur) et chaleureuse (avec le bois du plan de travail en chêne).

La crédence

Pour compléter le tout, nous avons opté pour du carrelage métro en guide de crédence murale. Cela complète l’ensemble, sans surcharger le tout (le sol étant à motifs carreaux de ciment).

L’éclairage de la pièce

Nous avons également souhaité rendre la pièce plus lumineuse. L’installation d’une verrière délimitant la cuisine et l’entrée a apporté beaucoup plus de lumière ! Côté luminaires, j’ai choisi une suspension en métal noir au-dessus de l’îlot, et nous avons deux autres sources de lumière : la lumière de la hotte, mais aussi les rubans LED que nous avons fixés sous les meubles hauts.

Je terminerais par une petite particularité que certains ont déjà soulignée (et qui fera l’objet d’un futur post) : nous n’avons pas de micro-onde !

Qu’en pensez-vous ? Quel style de cuisine avez-vous chez vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.